UA-120139570-1

Bonjour,

Je me présente : je me nomme Christophe FORMET.

Je fis ma Carrière professionnelle dans un Cabinet d'expertise comptable puis dans un Centre Financier.

Seulement, pour motifs de santé, je fus mis en Invalidité permanente.

Désormais, je me sens bien et je peux enfin effectuer un Job qui est une passion : la Bourse.

Pendant toute ma convalescence, je me suis instruit et je me suis perfectionné.

Parfois découragé, je désirais tout laisser tomber mais je sentais que je devais poursuivre mes efforts.

Je refusais, en fait, que né Pauvre, on soit obligé de mourir Pauvre.

C'était une sorte de Défi, mais je crois que c'était en fait une Guerre car l'Argent est le nerf de cette Guerre.

Je me suis porté sur tous les Produits, seulement je ne supporte pas le risque.

Et je fis un croisement AVEC les Warrants.

C'est un Produit sûr, proposé par le Système bancaire classique et par les Comptes en ligne.

En fait, vous ne pouvez pas perdre plus que le Capital de Départ, mais surtout, vous pouvez démultipliez considérablement le profit que vous feriez sur une simple Action.

Je ne vous cache pas que le Warrant est un Produit complexe.

Dans mon Blog, je vous décrit scrupuleusement le Warrant.

 

D'autre part, je suis diplômé en Comptabilité et en Gestion .

Je dois donc me forger une Opinion sur les états comptables des sociétés qui sont cotées.

Je ne pense pas que vous puissiez intervenir sur la Bourse sans une Approche théorique poussée.

En effet, la plupart des banquiers ne comprennent rien dans les Produits qui présentent un effet de Levier.

Par contre, leurs tarifs sont prohibitifs car ceux-ci voudraient se faire passer pour des professionnels.

Seulement, une Banque de Détail n'est pas une Banque d'investissement.

Je crée ce Site car je me rends compte que beaucoup de Personnes perdent leur fortune.

Et c'est trop facile pour ces Banquiers.

Je vous offre différents Services car tous mes Services sont reliés pour faire des bénéfices.

 

Je crois être clair et je vais vous prouver que les bénéfices ne leur sont plus réservés.